Emie R Roussel Trio

Lauréat du Prix Étoiles Stingray lors du TD Halifax Jazz Festival en 2018, du Félix de l’Album jazz de l’année en 2015 à l’ADISQ pour le troisième album Quantum ainsi que du Prix Opus 2013-2014 pour le Disque jazz de l’année avec le deuxième album, TRANSIT, le Emie R Roussel Trio s’impose comme un incontournable de la scène jazz canadienne actuelle et connaît depuis 2010, une ascension fulgurante. Formé de Emie R Roussel au piano (Révélation Radio-Canada Jazz 2014-2015), Nicolas Bédard à la basse et Dominic Cloutier à la batterie, le trio livre avec une fougue et une chimie indiscutables un jazz créatif et envoûtant. Mention spéciale du jury lors du Grand Prix de Jazz TD au 34e Festival international de Jazz de Montréal et Prix Coup de cœur du public 2013 au Festi Jazz international de Rimouski, le groupe multiplie les concerts au Canada au cours des dernières années et affirme sa présence à l’international, présentant sa musique dans onze pays sur quatre continents. En 2014, lors d’une tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande le groupe s’est produit au Melbourne Women’s International Jazz Festival et dans les villes de Sydney, Brisbane, Auckland et Wellington. En 2015, le trio a complété une tournée européenne qui l’a mené en Italie, en Estonie et en France en plus de présenter Quantum aux États-Unis et au Mexique. À l’automne 2015, le Emie R Roussel Trio a été de retour en Europe à l’invitation des festivals Éclats d’Émail de Limoges et Jazzy Colors de Paris. En 2016, à l’invitation du Canadian Independant Music Association (CIMA), le trio a présenté un concert dans le cadre de Jazzahead à Bremen en Allemagne. Le trio a ensuite effectué une tournée de cinq concerts au Japon dans les villes de Tokyo et Yokohama. À l’automne 2016, le groupe a complété une troisième tournée européenne le menant au mythique Duc des Lombards de Paris et au Festival Jazz à Verviers en Belgique en plus de présenter un concert à Turin en Italie. En juin 2017, le trio est de retour en Océanie pour une deuxième tournée australienne, présentant sa musique à Sydney, Brisbane et Cairns. En mars 2018, le trio a présenté 7 concerts lors de sa 4e tournée européenne qui l’a mené en France, en Italie et en Belgique. Le quatrième album du trio, Intersections, lancé en septembre 2017 a été nommé pour le Félix de l’Album de l’année – Jazz à l’ADISQ 2018 et aux Prix Opus 2019. Le concert Intersections a également reçu une nomination aux Prix Opus 2019 dans la catégorie Concert de l’année – Jazz. En avril 2019, le Emie R Roussel Trio a eu l’honneur d’être l’un des huit groupes hors Europe sélectionnés pour le « Overseas Night » afin de présenter une vitrine officielle dans le cadre du prestigieux festival JAZZAHEAD! 2019 à Brême en Allemagne. Dix ans après sa fondation, le Trio a lancé en février 2020 son 5ealbum, Rythme de passage, lors de sa 5etournée européenne où le groupe s’est entre autres produit pour la première fois en Suède dans le cadre du Stockholm Women’s International Jazz Festival.

Emie R Roussel

Native de la Rive-Sud de Montréal et Rimouskoise d’adoption (Québec, Canada), Emie Rioux-Roussel découvre l’univers fascinant de la musique grâce à ses parents, eux-mêmes musiciens et chanteurs. Elle débute l’apprentissage du piano classique à 5 ans et poursuivra jusqu’à l’âge de 13 ans. Après un arrêt complet de deux ans, elle décide d’écouter son instinct et son goût de l’improvisation pour entreprendre l’étude du jazz avec son père, Martin Roussel, lui-même pianiste jazz. Il sera son mentor jusqu’à son entrée au Cégep de Saint-Laurent, sous la tutelle de Mme Lorraine Desmarais. Elle complète son DEC en piano interprétation jazz et obtient une bourse de « Très grande distinction » décernée par l’institution. En 2008, Emie fait son entrée à l’Université de Montréal en interprétation piano jazz avec M. Luc Beaugrand et y complète ses études en mai 2011. Depuis la fin de ses études, elle est enseignante et accompagnatrice au Programme Jazz-pop du Cégep de Rimouski, Québec. Au printemps 2014 elle est nommée Révélation Radio-Canada Jazz 2014-2015. En juin 2015, elle remporte le Prix du CALQ – Créatrice de l’année du Bas-Saint-Laurent. Depuis 2016, elle est Artiste Nord canadienne (Claviers).

Emie a eu la chance de partager la scène avec plusieurs musiciens jazz et pop canadiens de renom au fil des ans. Parmi ceux-ci, elle a eu l’occasion de jouer avec le saxophoniste Yannick Rieu et la chanteuse Elizabeth Shepherd lors d’un spectacle présenté au 35e  Festival international de Jazz de Montréal, capté par Radio-Canada et diffusé sur les ondes d’Ici Musique. En juin 2014, Emie a été pianiste invitée pour une édition de l’émission de télévision Pénélope McQuade à Radio-Canada.

En 2010, elle fonde le Emie R Roussel Trio avec lequel elle enregistre et produit un premier album intitulé Temps Inégal. Lauréat du Prix Étoiles Stingray lors du TD Halifax Jazz Festival en 2018, du Félix de l’Album jazz de l’année en 2015 à l’ADISQ pour le troisième album Quantum ainsi que du Prix Opus 2013-14 pour le Disque jazz de l’année avec le deuxième album, TRANSIT, le Emie R Roussel Trio s’impose comme un incontournable de la scène jazz canadienne actuelle et connaît depuis 2010 une ascension fulgurante. Avec le Trio, elle a eu le privilège de tourner dans onze pays sur quatre continents. Le quatrième album du groupe, Intersections, lancé en septembre 2017 a été nommé pour le Félix de l’Album de l’année – Jazz à l’ADISQ 2018 et aux Prix Opus 2019. Le concert Intersections a également reçu une nomination aux Prix Opus 2019 dans la catégorie Concert de l’année – Jazz. En avril 2019, le Emie R Roussel Trio a eu l’honneur d’être l’un des huit groupes hors Europe sélectionnés pour le « Overseas Night » afin de présenter une vitrine officielle dans le cadre du prestigieux festival JAZZAHEAD! 2019 à Brême en Allemagne. Dix ans après sa fondation, le Trio a lancé en février 2020 son 5ealbum, Rythme de passage, lors de sa 5etournée européenne où le groupe s’est entre autres produit pour la première fois en Suède dans le cadre du Stockholm Women’s International Jazz Festival.

Nicolas Bédard

C’est dans la région de Québec que Nicolas Bédard débute ses études en musique sous la direction du contrebassiste Antoine Daignault. Après ses études collégiales, il poursuit sa formation à l’Université McGill où il y reçoit l’enseignement de professeurs de renom tels que Fraser Hollins, Rémi Bolduc, Jan Jarczyk et Joe Sullivan. Il complète un baccalauréat en interprétation jazz en 2009 et une maîtrise en 2014 à l’Université McGill. Dès 2009, sa carrière professionnelle est bien amorcée, notamment avec le groupe de funk Grooveattic et le trio jazz Chicago Goes West, avec lesquels il performe aux États-Unis et dans l’Ouest canadien. Au cours des dernières années, Nicolas a pris part à de nombreux projets musicaux dont le Rafael Zaldivar Trio, Makaya et le Trio Bruxo. Depuis 2012, il est bassiste pour le Emie R Roussel Trio, gagnant d’un Prix Opus 2013-2014 et d’un Félix pour l’Album Jazz de l’année 2015 à l’ADISQ. Nicolas s’est produit en concert à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et du Sud en passant par l’Océanie, et ce, autant à la basse électrique qu’à la contrebasse. À sa carrière d’interprète vient s’ajouter celle de pédagogue. Ainsi, Nicolas participe à plusieurs classes de maître aux États-Unis et au Canada. Depuis 2018, il enseigne la contrebasse jazz à l’Université Laval à titre de chargé de cours et il est professeur de basse électrique et de contrebasse jazz au Cégep de Rimouski depuis 2013. Ses expériences de travail variées l’amènent à maîtriser un grand éventail de styles musicaux, du jazz au rock en passant par le funk et la musique latine. On peut entendre Nicolas Bédard sur les albums suivants:

  • Intersections – Emie R Roussel Trio, 2017
  • Geranium – Luce Bélanger, 2016
  • Chapitre 1 – Laura Bucher, 2015
  • Quantum – Emie R Roussel Trio, 2015
  • Mark Nelson – Sympathetic frequencies, 2015
  • The Cut – Alexis French, 2014
  • TRANSIT – Emie R Roussel Trio, 2013
  • Life Directions – Rafael Zaldivar Trio, Effendi Records, 2010
  • Chicago Goes West – Chronograph Records, 2010
  • Like a Tree – Grooveattic, 2009

Dominic Cloutier

Amoureux de la musique depuis son tout jeune âge, c’est à 10 ans que Dominic découvre sa passion pour la batterie. Membre de plusieurs groupes musicaux au cours du secondaire, il oriente ses études collégiales dans ce domaine. Il complète une technique en arrangement musical au Cégep d’Alma sous la tutelle de Marc Bonneau et Richard Dallaire. Il poursuit ensuite son apprentissage avec le batteur Paul Brochu à l’Université de Montréal, où il obtient un baccalauréat en interprétation jazz. Après son parcours académique au Québec, Dominic décide d’aller se perfectionner à New-York et étudie durant quatre mois au Drummer’s Collective avec Kim Plainfield, Nathaniel Townsley et Marko Djordjevic. À son retour des États-Unis, il débute une carrière comme pigiste avec plusieurs artistes et formations tels Jean-Pierre Ferland, Dan Bigras, Le Show du Refuge, Yves Duteil (au Québec) et plus encore. On peut également l’entendre lors de spectacles comme La Mélodie du Bonheur, Footloose, Fame et Mamma Mia. Sa passion pour la musique va au-delà des styles et l’emmène à vouloir sans cesse développer sa créativité. Il est batteur du Emie R Roussel Trio depuis 2012, avec lequel il a remporté le Prix Opus 2013-2014 du Disque jazz de l’année pour l’album Transit ainsi que le Félix de l’Album jazz de l’année 2015 à l’ADISQ pour Quantum. Avec le trio, il s’est produit dans 11 pays, sur quatre continents au cours des dernières années.